Compiègne renforce son réseau de bus

Le Parisien Le Parisien - il y a 24 jours

Compiègne, ce vendredi. A partir du 3 septembre, l’agglomération fait évoluer son réseau de bus. LP/B.D.

A la rentrée, l’agglomération poursuit le développement de son réseau de transports urbains, notamment avec la création de la ligne 6 qui se substitue à la ligne 2 express.

Le TIC continue d’étendre son réseau. A partir du 3 septembre, un certain nombre de changements vont être mis en place sur le réseau de Transports intercommunaux du Compiégnois. A commencer par la transformation de la ligne 2 express, rebaptisée ligne 6, à la rentrée.

Ainsi, le nouveau quartier du Camp-des-Sablons (où entre en service le nouveau lycée Jean-Paul II) sera désormais desservi et les dessertes du Lotissement du Moulin et la zone d’activité du Bois de Plaisance seront renforcées. Aussi, la fréquence des allers-retours sur la ligne passera de 7 à 10 par jour. Une ligne qui sera désormais active pendant les vacances scolaires.

Objectif : désemplir les bus
Autre modification : l’ARC Express marquera un arrêt supplémentaire à « Résidence universitaire » afin de désengorger la ligne 5, « surchargée aux heures de pointe », précise l’agglomération.

Toujours dans cette logique de désemplir les bus, une desserte scolaire de Lachelle en direction du lycée Pierre-d’Ailly viendra en renfort de la ligne 47 et permettra « d’assurer la prise en charge de l’ensemble des élèves de la commune ».

Des améliorations à 53 153 € l’année
Des petits ajustements dont se félicite l’agglomération (ARC). « On dit toujours qu’en matière de transports, on ne fait pas de révolution mais des améliorations », souligne Nicolas Leday, président de la commission transports et mobilité à l’ARC.

Ces améliorations coûteront 53 153 € supplémentaires par an, dont 44 141 € pour la ligne 6. Et Nicolas Leday de rappeler que les fonds nécessaires viennent de l’augmentation du taux du « Versement transport », un impôt collecté auprès des entreprises d’au moins 11 employés et qui permet de financer à 90 % les transports gratuits de Compiègne depuis plus de quatre décennies.

Encore du nouveau l’an prochain
Le réseau devrait poursuivre sa mue à la rentrée 2019 avec une meilleure desserte des villes de l’ancienne communauté de communes de la Basse automne, qui ont rejoint l’agglomération compiégnoise l’année dernière.

Chez les usagers, on se félicite de ces changements, notamment au niveau de la ligne 2 express. « Il faut être à l’heure pour l’avoir car il y en a peu qui circulent, indique Ludivine. D’autant plus que beaucoup l’utilisent pour aller au centre commercial et donc que, parfois, on ne peut pas y entrer. Il fait attendre le suivant. » « De toute façon, on ne va pas se plaindre, sourit Rémi, usager de la ligne 5. C’est gratuit ! »

Benjamin Derveaux

Source : www.leparisien.fr


Partager

Laisser un commentaire :