Transports. En route vers l’écomobilité

Le Telegramme Le Telegramme - il y a 18 jours

Claude Renoult, président de Saint-Malo Agglomération, entouré des représentants des collectivités de communes du Pays de Saint-Malo et des partenaires présents sur le village.

Vendredi matin, sur le parvis de la gare, a été lancée l’édition 2018 du Village itinérant des Mobilités durables en présence du maire, Claude Renoult et des représentants des différentes collectivités du Pays de Saint-Malo.

C’est en partant du constat selon lequel 80 à 90 % des trajets domicile-travail sont effectués en voiture par des personnes seules qu’est né il y a 3 ans le projet du village des mobilités. L’évènement se donne pour objectif de présenter différentes alternatives à l’automobile. Et question de choix, il y en a pour tous les goûts : transports publics, véhicules électriques, covoiturage, auto-partage, vélo, hover-board… 

Véhicule du futur


Cette année, en plus des traditionnelles voitures et vélos électriques, les curieux pouvaient découvrir une foule d’engins insolites et innovants carburant à l’électricité. Parmi ces derniers, on trouve un gyropode nouvelle génération, un tricycle adulte à destination des personnes âgés ou handicapées pour retrouver confiance à vélo, un vélo biporteur pour les livraisons ou encore un hover-board. La palme du véhicule le plus intrigant est remise aux swincars, hybride quad/voiture 100 % électrique. Ce bolide futuriste attire déjà les regards. Il faut dire qu’il a de quoi séduire : adapté aux personnes à mobilité réduite, tous-terrains, utilisable pour le travail agricole et écolo. 

Résultats visibles


Claude Renoult, président de Saint-Malo Agglomération, s’est réjouit de constater que « l’offre de moyens de transports alternatifs se diversifie d’années en années » et que « des changements de comportements se font et sont visibles, comme en témoigne l’engorgement des aires de covoiturage de Saint-Malo ». Il déplore tout de même un « problème de saturation » et pointe du doigt la nécessité de pallier le manque de bornes électriques de recharge pour s’adapter efficacement à l’essor des voitures électriques. Il n’en fallait pas moins pour que Didier Nouyou, président du Syndicat départemental de l’énergie (SDE 35) envisage la création de bornes de recharge supplémentaires. Autres sujets abordés : celui des transports publics et de l’amélioration de la piste cyclable reliant Dinard à Saint-Malo et empruntée par plus de 100 000 vélos en 2017. Romain Crosnier, coordinateur du Pays de Saint-Malo, convie chacun à venir essayer les modes de transport innovants les 15 et 22 septembre, à Dol-de-Bretagne, Saint-Malo, Dinard et Combourg. Ce sera aussi l’occasion de s’informer, participer à des quizz et tenter de gagner des cadeaux (vélo électrique, accessoires pour vélo, abonnements de transports en commun…). Des pass’mobilité donnant droit à une semaine d’essai gratuit des transports en commun (du 16 au 23 septembre) seront distribués. Ce pass peut aussi être demandé par mail à l’adresse suivante : passmobilite@pays-stmalo.fr 

Source : https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/saint-malo/transports-en-route-vers-l-ecomobilite-02-09-2018-12066349.php

Partager

Laisser un commentaire :