Les transports scolaires en chiffres pour cette rentrée 2018 en Nouvelle-Aquitaine

France Bleu France Bleu - il y a 10 jours

C'est la première fois depuis la loi Notre en 2015 que la Nouvelle-Aquitaine assume pleinement la compétence "transports scolaires" qu'elle a récupéré des départements. 6500 circuits et des points d'arrêts revus en fonction de la fréquentation, des besoins des familles et des temps de trajet.

La Région Nouvelle-Aquitaine dans le grand bain des transports scolaires !  Depuis le 1er septembre 2017, les transports routiers interurbains de personnes et de transports scolaires (en dehors des agglomérations) sont organisés par la région. Mais c'est la première fois que la Nouvelle-Aquitaine assume pleinement cette nouvelle compétence. Pour être sûre de coller au plus près des besoins de ses territoires, la région s'est appuyée sur le savoir-faire des anciens services départementaux, un dans chaque département, soit douze antennes locales au total.  

Grosso modo, le schéma régional est donc le même avec quelques ajustements tout de même en fonction des effectifs de fréquentation, des besoins particuliers de familles (demandes d'arrêts supplémentaires), ou des temps de trajet. 

La rentrée en chiffres

Résultat, pour cette année, on recense : 

  • 180 000 élèves déjà inscrits (sans doute 215 000 d'ici à fin septembre)
  • 75% des inscriptions par internet[1] sur le site de la région
  • 6 500 circuits de transports scolaires 
  • 250 prestataires de services, 1 500 contrats dont 70 délégations de service public, deux régies et une société publique locale
  • 20 minutes maxi de temps de trajet pour les écoliers
  • Pour les collégiens et lycéens, on compte 45 à 50 minutes maxi (rarement plus d'une heure)

Prochain chantier : l'harmonisation des tarifs

Prochains objectifs pour la Région : développer l'intermodalité (cars scolaires + trains régionaux), gommer les frontières départementales des services pour adapter les dessertes à la carte scolaire, et harmoniser les tarifs. Si dans les Landes, les transports scolaires étaient gratuits jusque-là[2] (choix du département quand il en avait la compétence, NDLR), dans la Vienne, pour une année, il faut compter entre 100 euros si on s'inscrit en juin-juillet et 120 euros si on s'inscrit en août-septembre. Harmoniser les coûts, signifie qu'il y aura forcément des gagnants et des perdants. 

Isabelle Rivière 

Source : https://www.francebleu.fr/infos/transports/les-transports-scolaires-en-chiffres-pour-cette-rentree-2018-en-nouvelle-aquitaine-1536589013

Partager

Laisser un commentaire :