Le Bus à haut niveau de service Nemo a démarré sa campagne d’essais à Amiens

Courrier picard Courrier picard - il y a 29 jours

L’un des deux premiers bus Nemo lors d’un exercice de charge le week-end dernier à Shopping Promenade.

Deux bus électriques ont été livrés les 1er et 2 novembre à la Métropole par le fabricant espagnol Irizar. Keolis effectue actuellement des essais de charge des batteries.

Longtemps annoncée, mais repoussée de deux semaines, l’arrivée à Amiens du bus électrique, baptisé Nemo, est intervenue jeudi 1er novembre. Ce premier exemplaire, livré au dépôt de l’exploitant du réseau amiénois Keolis, a débarqué sur une plate-forme tractée par un camion depuis le Pays basque espagnol. Un deuxième a également été livré le lendemain, le 2 novembre, afin de lancer une campagne d’essais. Celle-ci a débuté par la vérification de la charge des batteries le 1er novembre. Cette opération a été réalisée dans le quartier Nord d’Amiens, où une potence de charge a été implantée à proximité du centre commercial Shopping Promenade. Le 2 novembre, la même série de tests a été réalisée avec le deuxième bus livré.

Formation sur circuit en ville
Le passage au crible de chaque bus ne concernera pas uniquement la charge des batteries. D’autres contrôles concerneront l’électronique à bord, notamment le GPS, puis des trajets sur les voies, notamment sur celles dévolues au Bus à haut niveau de service (BHNS). Des itinéraires de circulation ont été sélectionnés, notamment entre le secteur de la rue Titien et le site de charge du Shopping Promenade. Des circuits de formation entre le quartier Nord d’Amiens et Étouvie, puis à Shopping Promenade, en point de départ et d’arrivée, après un circuit jouxtant le centre-ville, ont également été tracés.

Ces vérifications techniques et du réseau de voirie seront ainsi complétées par la formation de tous les chauffeurs jusqu’en début d’année prochaine. Ils devront décrocher une habilitation après leur formation. Si ces essais sur le réseau seront effectués à vide, c’est-à-dire sans aucun passager, d’autres suivront avec des personnes qui devraient être des membres du personnel de Keolis. D’ultimes essais pourraient être ensuite organisés avec des volontaires avant le lancement du service du BHNS.

Tout au long de ce processus d’essais des bus électriques, la livraison du reste de la flotte des 43 Nemo continuera, tout comme leur vérification et leur paramétrage. L’exploitant Keolis investira également le nouveau dépôt de bus à Rivery, où une opération de charge de tous les bus est programmée. Si aucun contretemps ne perturbe ces opérations de vérification, la mise en service est annoncée pour mars 2019.

 Alexandre Boudard

Source : http://www.courrier-picard.fr/147342/article/2018-11-06/le-bus-haut-niveau-de-service-nemo-demarre-sa-campagne-dessais-amiens

Partager

Laisser un commentaire :