Dans l’Hérault, Keolis renverse un bus pour inciter les collégiens à porter la ceinture de sécurité

Le Parisien Le Parisien - il y a 22 jours

Saint-André-de-Sangonis (Hérault). Les élèves de sixième du collège Max Rouquette ont testé le renversement d'un bus en 17 secondes pour adopter le bouclage de la ceinture de sécurité. Ici, ils sont évacués par la trappe du plafond du bus. TopSud News

Cet exercice vise à apprendre aux élèves à ne pas devenir un projectile en cas d’accident. 52 % des jeunes passagers reconnaissent ne jamais boucler leur ceinture de sécurité.

En dix-sept secondes, doucement mais sûrement, le bus scolaire pédagogique utilisé par la société Keolis se renverse sur le côté. À l’intérieur, on a placé un groupe d’élèves de sixième du collège Max Rouquette de Saint-André-de-Sangonis (Hérault). Ils sont sanglés sur leur siège pour ressentir les sensations en cas de renversement et intégrer la nécessité de boucler la ceinture lors d’un déplacement scolaire. Objectif : ne pas devenir un projectile en cas d’accident.

« Lorsque le car se renverse, on perd tout de suite ses repères entre la gauche et la droite », s’exclame Maël, 11 ans, déjà convaincu qu’il faut attacher sa ceinture. « Au début, j’ai vraiment eu peur », poursuit Sarah, également âgée de onze ans.

« Il s’agit de toucher des élèves qui vont rentrer dans une période adolescente de transgression », argumente Jean Michel Rol, le principal de l’établissement alors que dans la cour de récréation, l’expérience est une véritable attraction. « Nous allons former ces jours-ci 1500 élèves du Gard et de l’Hérault », ajoute Jean-Yves Durand, directeur de Keolis, qui brandit une enquête selon laquelle seulement 16 % des jeunes passagers bouclent systématiquement la ceinture en bus, alors que 52 % reconnaissent ne jamais la mettre.

« Tout le monde travaille sur la prévention, y compris nos équipes lorsqu’elles interviennent dans les bus. Les ceintures se bouclent alors quasi automatiquement », ajoute encore le commandant, Jaffard de la compagnie de gendarmerie de Lodève.

Christian Goutorbe

Source : http://www.leparisien.fr/societe/dans-l-herault-keolis-renverse-un-bus-pour-inciter-les-collegiens-a-porter-la-ceinture-de-securite-15-11-2018-7943349.php


Partager

Laisser un commentaire :