Une première ligne de car électrique dans la Mayenne

La tribune La tribune - il y a 18 jours

C'est une première en France : un car 100% électrique effectue quotidiennement le trajet reliant les communes de Laval à Craon, dans la Mayenne. Beaucoup plus silencieux et surtout moins polluant, le véhicule pourrait révolutionner ce mode de transport interurbain.

L'innovation ne concerne, pour l'instant, qu'une ligne régulière ; mais elle n'en constitue pas moins une première en France en matière de réduction des gaz à effet de serre. Le 1er septembre dernier, la première ligne de car 100% électrique a été officiellement mise en service par RGO Mobilités. Si des bus électriques circulent déjà dans certaines villes de l'Hexagone, il s'agit bien là d'un véhicule assurant une ligne interurbaine. Baptisé « navette express », celui-ci -d'une capacité comparable à celle des autocars classiques à moteur thermique- relie désormais les communes de Laval et de Craon, dans le département de la Mayenne. Environ 35 kilomètres, parcourus en moyenne en 35 minutes, et ceci au rythme de quatre allers-retours par jour en semaine, et trois le samedi. RGO Mobilités, regroupement de neuf transporteurs basé à Rennes, est prestataire de la ligne Laval-Laon depuis 2010. Il a été activement soutenu dans sa démarche par la région Pays de la Loire, qui ambitionne de devenir une référence en matière de transport durable. « Nous apportons une réponse concrète au défi écologique », a ainsi déclaré Philippe Henry, vice-président de la région Pays de la Loire, lors du lancement officiel de la nouvelle navette. « Nous sommes fiers d'être chef de file en matière d'éco-mobilité ».

Plus propre, plus confortable

Pour trouver le véhicule adéquat, RGO Mobilités s'est tourné vers le constructeur chinois Yutong, dont les modèles sont distribués en France par Dietrich Carebus. D'une capacité de 59 places, accessible aux personnes à mobilité réduite, le car dispose d'une autonomie maximale de 225 kilomètres. « Le premier départ est à 6h53. Comme nous avons la possibilité de recharger le véhicule entre 9h et 12h, nous ne dépassons jamais son autonomie », détaillait récemment Jean-Michel Blin, directeur général de RGO Mobilités. La seconde recharge -d'une durée de 4h30 lorsque la batterie est totalement à plat- est effectuée de nuit, directement au dépôt. A l'achat, l'autocar Yuong ainsi équipé coûte la bagatelle de 400 000 euros, soit le double d'un véhicule similaire doté d'un moteur thermique. Un surcoût que RGO Mobilités espère bien réduire sur le long terme, un car classique consommant entre 26 et 30 litres au cent kilomètres. Moins cher à l'usage, plus propre, le car électrique est également plus confortable -en l'absence de boîte de vitesses- et surtout beaucoup plus silencieux. Autant d'atouts qui ne manqueront pas de séduire les voyageurs. Si l'expérience se révèle concluante, d'autres cars électriques pourraient prochainement rejoindre celui de la ligne Laval-Craon.

Crédits photos : Pixabay


Source : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/la-tribune-de-l-energie-avec-enedis/une-premiere-ligne-de-car-electrique-dans-la-mayenne-798386.html

Partager

Laisser un commentaire :