Le gaz plus vert avec le méthane local

La dépêche La dépêche - il y a 8 jours

Un département riche en biomasse./ Photo DDM, SL.

A la mi novembre, une réunion s'est tenue au Mouzon, rassemblant les maires et les représentants des 462 communes gersoises.

À l'ordre du jour, les orientations prises par le SDEG, le syndicat départemental d'énergies gersois, dans la perspective de la transition énergétique. Au cœur du sujet, la méthanisation et l'injection de biogaz, directement dans le réseau général. Une étude de faisabilité est en prévision pour définir un modèle économique. Elle associe SDEG, Chambre d'Agriculture, GRDF. Le fournisseur de gaz naturel a en effet pour objectif de «verdir» sa production. Pour cela, l'idée serait de remplacer le méthane «pétrolier» par du méthane issu la biomasse non valorisée du Gers.

Et selon une étude de l'ADEME, le potentiel est considérable. La biomasse non utilisée du Gers laisse entrevoir un modèle où tout le gaz consommé par les Gersois serait issu de la production locale. Type d'intrants, circuit de collecte, taille et localisation des méthaniseurs…

Tout un schéma directeur reste à définir, via une étude agronomique et énergétique, afin que des acteurs locaux (collectivités, agriculteurs) puissent s'emparer de ces projets. «L'une des causes de l'échec actuel sur les méthaniseurs, c'est que leur filière d'approvisionnement n'a pas été consolidée en amont, analyse le directeur du SDEG. Contrairement au photovoltaïque, cette filière nécessite un modèle économique qu'il faut construire avec le monde agricole. On le voit avec l'écart entre le méthaniseur d'Auch et celui de la décharge de Pavie. Dans un cas, le rendement énergétique est de 40 à 70 %, dans le second, de 90 %.» L'étude, qui lie l'agglo auscitaine et le Pays Portes de Gascogne, doit être remise à l'horizon 2019.

Marc Centène

Source : https://www.ladepeche.fr/article/2018/12/01/2916836-le-gaz-plus-vert-avec-le-methane-local.html

Partager

Laisser un commentaire :