Des bus électriques assemblés sur place à Beauvais

Le Courrier picard Le Courrier picard - il y a 1 mois

Les deux premiers bus assemblés à Allonne ont été présentés samedi devant la cathédrale.

L’entreprise chinoise BYD, basée à Allonne, a vendu ses deux premiers bus à l’Agglomération.

Les deux engins trônent fièrement devant la cathédrale de Beauvais, où ils ont été présentés au public samedi. Dès ce lundi 10 décembre, le premier couple d’autobus assemblés par l’entreprise chinoise Build Your Dreams (BYD) à Allonne sera mis en circulation entre l’aéroport, l’hôtel de ville et la gare, ainsi que pour la navette express à destination des hôtels. Les deux bus pourront parcourir jusqu’à 160 km par jour avant d’être rechargés pendant la nuit au dépôt Corolis.

Un gros coup pour l’Agglomération, moyennant 860 000 € subventionnés à hauteur de 70 % comme l’a noté sa présidente Caroline Cayeux. « C’est la première fois que des bus 100 % électriques circulent en ville. Ils n’ont pas eu long à faire puisqu’ils sortent de l’usine d’assemblage d’Allonne. »

Cette dernière est opérationnelle depuis septembre, sur l’ancien site Michelin, et emploie une trentaine de salariés. « Nous avons 80 000 m2 et nous n’utilisons qu’un tiers de la surface, note Gilles Bacquet, directeur de production L’idée, à terme, serait d’avoir 100 salariés pour pouvoir assembler 200 bus par an, soit un par jour. » L’embauche de 100 salariés débloquerait également une aide de 100 000 € de la Communauté d’agglomération du Beauvaisis, soit 1 000 € par salarié, ce que la collectivité territoriale a aussi promis à AGCO, le groupe produisant les tracteurs Massey-Ferguson, pour l’ouverture de son troisième site.

BYD possède la particularité de construire la totalité des pièces qui composent ses engins, qu’il s’agisse d’autobus, d’autocars, de chariots élévateurs, d’automobile ou de monorails. « Y compris les batteries », comme le note Gilles Bacquet. Six cents de ses bus électriques circulent déjà en Europe du nord. Et en France ? « Nous équiperons d’autres endroits des Hauts-de-France », annonce Aurélie Plaisant, responsable marketing et des relations publiques. L’Agglomération de Beauvais compte bien en acheter deux par an, mais il faudra pour cela que l’entreprise remporte les appels d’offres.

BENJAMIN MÉRIEAU

Source : http://www.courrier-picard.fr/154110/article/2018-12-09/des-bus-electriques-assembles-sur-place-beauvais

Partager

Laisser un commentaire :