Transport en bus dans le pays de Lorient : « Les scolaires grands oubliés ? »

Ouest France.fr Ouest France.fr - il y a 12 jours

La refonte des circuits et horaires de la CTRL inquiète la FCPE. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

C’est la Fédération des conseils de parents d’élèves du Morbihan qui pose la question. Et exprime des inquiétudes quant aux nouveaux circuits et horaires, mis en place le 7 janvier 2019 par la CTRL, dans l’agglomération de Lorient : « les scolaires sont-ils les oubliés ? »

Par voie de communiqué, ce 9 janvier 2019, la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) du Morbihan tire la sonnette d’alarme. Comme tous les usagers des transports collectifs de bus, la FCPE a pris connaissance des nouveaux circuits et horaires mis en place par la CTRL (Compagnie de transport de la région lorientaise), lundi 7 janvier 2019.

Les problèmes remontés

Les parents FCPE s’attachent à remonter les problèmes, afin qu’ils soient résolus au plus vite. Rappelons que la CTRL a bien conscience que les changements d’habitudes perturbent. Elle est d’ailleurs à l’affût, considère les couacs qui peuvent arriver sur le réseau et ajuste. La direction s’engage à répondre aux dysfonctionnements majeurs dans les 48 heures.

Par ailleurs, son attachée commerciale expliquait dans nos colonnes qu’un courrier avait été adressé aux 14 000 abonnés parmi lesquels les scolaires, qu’une réunion d’information s’était préalablement tenue dans une dizaine d’établissements et que tous, environ 75, avaient été destinataires d’un kit comprenant nouvelles fiches horaires et plan du réseau.

« Des aberrations » pointées

Néanmoins, les parents FCPE expriment une « très vive inquiétude : les scolaires ont trop souvent été oubliés ! » Si elle relève des améliorations, elle pointe des « aberrations ». Et elle cite un collège oublié, « le collège Lurçat à Lanester, confondu avec l’école Paul-Langevin, et dont l’arrêt n’est plus desservi, ou alors en dehors des horaires du collège. »

Des correspondances rallongées

Elle regrette « des correspondances qui allongent la durée du trajet entre le domicile et l’école, des arrivées 40 minutes avant le début des cours, des départs plus de 40 minutes après la fin des cours. » Trajets à pied supplémentaires, bus bondés « ne parvenant pas tous les élèves qui en ont besoin » : les remontées sont légion.
« Des demandes claires » déjà formulées

Sur le temps de concertation (deux ans), la FCPE avait formulé « des demandes claires »  : des horaires de bus adaptés aux établissements, des durées de trajets inférieurs à 30 minutes, un service assurant au maximum la sécurité, un meilleur accès aux établissements publics…

Le réceptacle des situations problématiques

Par conséquent, la FCPE demande à être reçue d’urgence par Olivier Le Lamer, vice-président à Lorient agglomération, en charge des mobilités, et par la directrice de la CRTL. En outre, elle en appelle aux parents d’élèves à lui signaler les situations problématiques (fcpe56@free.fr ou 02 97 64 49 80).

Source : https://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/transport-en-bus-dans-le-pays-de-lorient-les-scolaires-grands-oublies-6165893


Partager

Laisser un commentaire :