Transport scolaire. Exercice d’évacuation d’un car

Le Telegramme Le Telegramme - il y a 4 mois

En 35 à 40 secondes, les Kernilisiens ont évacué le car scolaire.

Mardi soir, les collégiens et lycéens présents à bord du car de la ligne 22 08 ont dû sortir précipitamment du véhicule, au lieu-dit Kerbrat Uhella. La région Bretagne organisait en fait la simulation d’une panne et d’un incendie.

La région Bretagne est en charge du transport scolaire depuis la rentrée de 2017, s’efforçant d’assurer un service de qualité, avec pour préoccupation première la sécurité. Plus de 2 500 cars circulent matin et soir, acheminant 112 000 élèves sur plus de 25 000 arrêts. Les points d’accès et les circulations sont sécurisés, en partenariat avec les communes et les transporteurs. La région organise régulièrement des actions de prévention dans les collèges, afin de sensibiliser les élèves aux consignes de sécurité.

Évacuation en moins de 40 secondes

Mardi soir, vers 16 h 45, le car de la ligne 22 08 de la compagnie des Cars Bihan qui relie la gare routière de Saint-François Notre-Dame à Kernilis a simulé une panne et un incendie en pleine campagne au lieu-dit Kerbrat Uhella. Sébastien Soletti, le chauffeur a pris son micro, « il y a un incendie, il faut évacuer ».

J’y ai vraiment cru !

En environ 35 à 40 secondes, une trentaine de collégiens et lycéens sont sortis du véhicule et s’en sont éloignés, comme demandé par le chauffeur. Si certains se sont vite rendu compte qu’il s’agissait d’une simulation, les plus jeunes, comme Mathys ont cru à l’incendie. « J’y ai vraiment cru ! », lançait l’élève de sixième.

Intervention dans les classes de sixième et cinquième

Ronan Kerloch et Myriam Gentric de la région Bretagne expliquent que, chaque année, ils interviennent dans les classes de sixième et cinquième. Pour le moment, les collégiens lesneviens n’ont pas encore bénéficié de cette formation qui devrait leur permettre d’évacuer un car plus rapidement et avec plus d’organisation. « Un car s’embrase en 30 secondes », répète Ronan Kerloch aux Kernilisiens. 

Ces rencontres permettent de rappeler les règles de sécurité, de visionner des vidéos pédagogiques et d’échanger. Parmi les règles de sécurité à respecter, le port de la ceinture. « Qui attache sa ceinture dans le car ? », demande Ronan Kerloch. Aucun doigt ne s’est levé. Et de rappeler que l’amende pour non-port de la ceinture est de 135 €, en cas de contrôle de la gendarmerie.

Source : https://www.letelegramme.fr/finistere/kernilis/transport-scolaire-exercice-d-evacuation-d-un-car-video-06-02-2019-12202661.php

Partager

Laisser un commentaire :