Louargat – Pommerit-le-Vicomte : les Autocars Jézéquel rachètent les cars Nicolas

Actu.fr Actu.fr - il y a 5 mois

Franck Jézéquel, le patron des Autocars Jézéquel veille à une croissance maîtrisée de son entreprise, basée à Louargat.

L'entreprise Autocars Jézéquel, basée à Louargat et dirigée par Franck Jézéquel, vient de racheter les Voyages Nicolas, de Pommerit-le-Vicomte.

Franck Jézéquel, le patron des Autocars Jézéquel veille à une croissance maîtrisée de son entreprise, basée à Louargat.

Il existait déjà une « histoire professionnelle entre les deux entreprises ». En 2011, Jézéquel (Louargat) et Nicolas (Pommerit-le-Vicomte) ont créé une société commune, la STUG, la société des transports urbains guingampais, pour répondre au marché urbain du réseau Axéobus dans l’agglomération guingampaise.

« Se rappeler qui on est »

Les deux sociétés travaillaient ensemble depuis 8 ans et c’est donc tout naturellement que le rachat de l’entreprise Nicolas par les Autocars Jézéquel s’est fait, ces dernières semaines, lorsque ses dirigeants ont décidé de prendre leur retraite.

Nos entreprises, Nicolas et Jézéquel, sont identiques. Dans l’activité, avec beaucoup de transport scolaire. Dans le territoire, moi sur la partie ouest de Guingamp, Nicolas sur la partie est. On a la même philosophie de travail. On se rejoignait, avec une même identité professionnelle », insiste Franck Jézéquel, le patron des Autocars Jézéquel.

Jézéquel et Nicolas : deux « boîtes » historiques du territoire :

Les gens nous connaissent. C’est aussi pour cette raison qu’on va garder le nom Nicolas sur les cars, j’attache beaucoup d’importance à cette reconnaissance territoriale. Le nom Nicolas va perdurer, même si on va adapter l’identité visuelle ».

Jézéquel a repris la flotte Nicolas et l’effectif dans son intégralité : 24 véhicules, 21 conducteurs et une comptable. « C’était important de conserver l’effectif de conducteurs car on en a besoin. Comme c’est important pour nous d’avoir des conducteurs qui s’identifient à leur entreprise ».

Les anciens bâtiments Nicolas n’ont pas été repris à Pommerit-le-Vicomte ; le siège de l’entreprise Nicolas a rejoint celui de Jézéquel à Louargat, sur la zone de Nénès.

189 salariés pour un parc de 130 véhicules

Aujourd’hui, la flotte Jézéquel basée à Louargat (avec Nicolas désormais) se compose de 81 bus et 87 conducteurs. Auxquels il faut ajouter les 83 salariés de FJ Autocars à Châteaulin (qui a repris Salaün autocars). Ce qui porte à 189 le nombre total de salariés au sein de « l’empire » Jézéquel, pour un parc de 130 véhicules.

L’entreprise a pris une grande dimension dans le paysage breton, mais le patron ne cherche pas à tout prix la course au gigantisme :

On veut avant tout garder notre identité et toujours se rappeler qui on est. Le taulier, on sait qui c’est chez nous. Et dans la réussite des affaires, familiales, c’est essentiel ».

Le patron de l’entreprise est connu dans le pays. « Et je pense qu’on n’a pas une mauvaise image. On essaye d’accompagner les conducteurs dans leur quotidien ».

Un changement dans la continuité

Les cars Jézéquel sont l’un des fleurons de notre territoire. Le groupe réalise environ 40 % de son activité en transport scolaire, dans une vaste zone qui va de Trédrez-Locquémeau à Saint-Quay-Portrieux et de Perros-Guirec à Boquého.

Le tourisme représente environ 30 % de l’activité de l’entreprise, à travers la France et une grande partie de l’Europe (en partenariat avec l’agence Salaun).

Sans oublier les lignes Ouibus, à hauteur de 30 % aussi environ : « Nous avons 14 cars qui roulent pour Ouibus, avec 35 conducteurs. On a ouvert un dépôt à Rennes en décembre ».

Brest Paris, Rennes Paris, Rennes Toulouse et Rennes Grenoble, 14 cars qui roulent pour Ouibus, « un marché en plein développement, c’est un nouveau mode de déplacement pour les gens, il faut être à l’écoute des évolutions de la société », commente Franck Jézéquel.

2 700 élèves transportés par jour

Pour résumer, on peut dire aujourd’hui que tous les habitants du territoire ont, à un moment ou un autre de leur vie, voyagé dans les cars Jézéquel/Nicolas. Que ce soit pour aller à l’école ou au collège, pour se déplacer à Guingamp, pour prendre un Ouibus ou pour effectuer un voyage en France ou à l’étranger.

A titre d’exemple Jézéquel/Nicolas transporte environ 2 700 élèves du territoire par jour en car scolaire. Soit environ 472 000 élèves transportés à l’année. Et près de deux millions de kilomètres en ramassage scolaire par an.

Laurent Le Fur

Source : https://actu.fr/bretagne/louargat_22135/louargat-pommerit-vicomte-autocars-jezequel-rachetent-cars-nicolas-2_21661699.html/amp

Partager

Laisser un commentaire :