Iveco Bus à Annonay a peut-être suscité des vocations pendant la semaine de l'industrie

France Bleu France Bleu - il y a 8 mois

Atelier de soudure dans l'usine Iveco Bus à Annonay (Ardèche) © Radio France - Nathalie Rodrigues

Une vingtaine de demandeurs d'emplois et de jeunes en recherche de formation ont visité l'usine de cars et bus Iveco Bus à Annonay (Ardèche) ce mercredi. Une visite à l'occasion de la 9ème édition de la semaine de l'industrie.

Une vingtaine de personnes suivies par la mission locale du bassin Tournon/Annonay ont visité l'usine. Ces demandeurs d'emploi ou jeunes en recherche de formation ont entre 16 et 52 ans et il se pourrait bien que certains déposent bientôt un CV chez Iveco Bus.

Faire tomber certains clichés sur l'industrie

Deux heures durant, ils ont parcouru les ateliers, vu la fabrication d'un bus, d'un car, de A à Z. De la soudure du châssis à l'installation des sièges intérieurs. Certains des visiteurs du jour connaissent l'usine, des proches y travaillent. Mais d'autres sont plus surpris, comme Mickaël, 17 ans : "c'est très moderne. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je m'attendais à voir beaucoup plus d'ouvriers, moins de machines. Je m'attendais à ce que ce soit beaucoup plus sale mais les locaux sont très très propres." Mickaël envisage de déposer un CV.

Estelle, 28 ans, vendeuse en reconversion professionnelle, est bien tenté de postuler aussi : "quand je suis arrivée, je me suis dit que je n'avais pas forcément ma place ici. Finalement, il y a beaucoup de femmes dans les ateliers, donc ça m'a rassurée. Le monsieur qui nous a fait la visite nous disait qu'ils formaient en interne les personnes qu'ils recrutaient en tant qu'opérateurs. Donc je pourrais très bien débuter ici et puis être formée du coup."

Besoins réguliers de main d'oeuvre

Iveco Bus Annonay ne recrute pas demain, mais a régulièrement besoin de main d'oeuvre quand les cadences augmentent explique Stéphane Fanget, directeur de l'usine :  "on recrute régulièrement, environ une quarantaine par an. Des intérimaires et des contrats peuvent se transformer en CDI en fonction des besoins du moment. On a aussi beaucoup de stagiaires qui viennent faire du Bac Pro, jusqu'à des Masters."

Iveco Bus emploie actuellement plus de 1200 personnes, intérimaires compris. L'industrie en Ardèche représente 30% des emplois salariés.

Nathalie Rodrigues

Source : https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/iveco-bus-a-annonay-a-peut-etre-suscite-des-vocations-pendant-la-semaine-de-l-industrie-1553107989

Partager

Laisser un commentaire :