Rambouillet : bientôt des minibus à la demande dans les campagnes ?

Le Parisien Le Parisien - il y a 5 mois

C’est ce type de navette qui devrait être mise en place pour un transport à la demande en faveur des habitants des 36 communes de l’agglomération Rambouillet Territoires. LP/ELIA DAHAN.

L’agglomération Rambouillet Territoires négocie avec Ile-de-France mobilités pour cette solution de transports idéale en zone rurale.

Et si vous commandiez un bus plutôt que de l’attendre ? C’est en somme ce qui devrait être bientôt proposé aux habitants des 36 communes de l’agglomération Rambouillet Territoires, toujours en recherche de solutions de transports innovantes. Et surtout pratiques. L’agglo est en effet en pleine négociation afin que soit déployé un transport à la demande, peut-être avant la fin de cette année.

Ce système baptisé Flexigo a déjà été mis en place dans le département l’an passé dans la communauté de communes Gally-Mauldre, en Essonne du côté d’Evry et il vient de débuter en Seine-et-Marne. Le service fonctionne avec un titre de transport ou un passe Navigo, qui permettent de prendre place dans un minibus sur réservation. « On finalise ce projet avec Ile-de-France mobilités, souligne Marc Robert, président (LR) de Rambouillet Territoires. Ce n’est pas encore validé mais l’idée est bien d’ajouter du transport en dehors des horaires de pointe, avec utilisation des arrêts de bus. »

En clair, grâce à une application sur smartphone ou via Internet sur le PC, vous pourrez demander que le minibus vous conduise à l’heure de votre choix vers l’endroit de votre choix. Pour l’instant, IDF mobilités privilégie cependant le transport vers les gares. « On peut imaginer que des personnes sédentaires dans leur village puissent être emmenées vers l’hôpital, le médecin ou le centre commercial » poursuit Marc Robert. Ce service, « ouvert à tous les publics » pourrait donc être « affiné » en fonction des besoins du territoire et de ses caractéristiques rurales.

De son côté, à terme, Ile-de-France Mobilités espère lancer une cinquantaine de réseaux Flexigo en Grande Couronne.

Source : www.leparisien.fr

Partager

Laisser un commentaire :