Le constructeur New Flyer s’attaque au bus urbain autonome

Bus & Car Bus & Car - il y a 12 jours

Avant de se lancer dans le bus urbain autonome, New Flyer a lancé en mars 2019 son bus urbain de 12 mètres hydrogène Xcelsior Charge H2 © New Flyer

Feuille de route imminente.

Le constructeur canadien d’autobus New Flyer, principal acteur du marché nord américain, a indiqué qu’il venait de lancer un programme dédié à la technologie autonome. Ce programme comprend le développement et le déploiement de la technologie pour les systèmes avancés d’assistance au conducteur (ADAS), ainsi que les véhicules totalement automatisés. «New Flyer est incroyablement fière de se tourner vers l’automatisation des autobus. Les agences de transport en commun en Amérique du Nord ont demandé que l’apport des nouvelles technologies se fasse de manière progressive, les autorités régulatrices ont toujours soutenu ces innovations et la confiance des passagers s’est renforcée au fil des expérimentations. Il est temps à présent d’établir notre feuille de route vers le véhicule autonome, ce qui sera fait avant l’année prochaine», a déclaré Chris Stoddart, président, New Flyer.

Technologie V2I. New Flyer occupe une position de leader sur le marché nord américain avec 45% de part de marché sur les bus. Le groupe maîtrise déjà les technologies de recharges hybrides, électrique, avec un contrat commercialisé à Boston par exemple, et hydrogène (depuis mars dernier). Le groupe a lancé en janvier dernier New Flyer Infrastructures Solutions, une solution clé en main dédiée à la gestion de l’infrastructure de recharge. Son centre d’innovation sur le véhicule se positionne également comme le premier laboratoire d’Amérique du Nord sur les technologies autobus/autocar. New Flyer a indiqué qu’il lancera son programme de conduite autonome en partenariat avec l’American Public Transportation Association. L’accent sera mis sur la technologie V2I (vehicule to infrastructure) pour assurer une interaction sûre entre les opérateurs de transport en commun, les passagers, les piétons, les cyclistes. Les développements devraient également bénéficier aux villes pour se préparer au déploiement de véhicules autonomes à une plus large échelle.

G. H.

Source : http://www.busetcar.com/le-constructeur-new-flyer-sattaque-au-bus-urbain-autonome/

Partager

Laisser un commentaire :