Douarnenez. Du nouveau pour le réseau Tud’Bus !

Ouest France.fr Ouest France.fr - il y a 10 jours

Une nouvelle dynamique va être impulsée sur le réseau de transport Tud’Bus. | OUEST-FRANCE

Nouvelle carte, boutique en ligne et transport à la demande… Le réseau de bus douarneniste fait peau neuve pour la saison estivale.

Une nouvelle carte rechargeable

Fini les carnets de tickets, place à la carte rechargeable. Déjà disponible, elle sera mise en place officiellement à partir du 5 juillet 2019. À cette date, l’ancienne billetterie ne sera plus valable, ce qui concerne donc les titres de transport actuels. Les deux fonctionneront en même temps pendant ce laps de temps. « Cette carte comportera un lecteur de code. Elle permettra une certaine facilité pour les nouveaux abonnés en étant rechargeable », indique Alain Roué, président du réseau Ocelorn, qui gère les transports Le Cœur (réseau Tud’Bus).

Elle est accessible à l’office de tourisme ou dans les locaux des transports Le Cœur, impasse d’Armorique, dans la zone de Bréhuel. Pour faire cette carte, l’abonné doit être présent pour la photo. Pour l’instant gratuite, elle ne le sera plus à partir de sa date de mise en circulation officielle. Elle coûtera 2 € par la suite. Pour la recharger, il faudra se rendre sur le site tudbus.monbus.mobi

Deux nouveaux titres de transport à l’année seront également mis en place à partir de septembre : une carte pour adulte à 180 € et une carte pour les scolaires à 120 €.

Un bus hybride plus moderne

Les transports Le Cœur vont changer 90 % de leur parc de bus, dans le cadre d’un changement d’identité visuelle. Trois minibus City 45 Mercedes, plus grands que les minibus actuels, vont venir enrichir la flotte, ainsi qu’un Citroën Jumper et un Citaro hybride Mercedes, rechargeable avec la synergie du véhicule. Tout le parc sera livré pour les vacances de la Toussaint. « Le Citero circulera sur la ligne 2. C’est la ligne phare du réseau Tud’Bus, la première en termes de fréquentation, car elle parcourt tous les quartiers de Douarnenez », souligne Matthieu Guillou, directeur d’exploitation des transports Le Cœur.

Par ailleurs, ces bus seront connectés. Un QR code scanné avec un smartphone à un arrêt permettra de savoir si le bus est en avance ou en retard.

Un service de transport à la demande

À partir de la rentrée, un service de transport à la demande sera mis en place. « L’objectif est de rendre la mobilité accessible à tous, notamment pour les personnes à mobilité réduite, souligne Alain Roué. Le handicap temporaire sera également pris en compte. »

De nouvelles dessertes

« Nous allons continuer à mettre en place de nouvelles dessertes », précise Matthieu Guillou. Kerem (Pouldavid) et le lotissement des Hauts de Tréboul sera intégré au réseau Tud’Bus. La ville comporte actuellement 80 arrêts.

La fréquentation en hausse

Lors de la dernière délégation de service public accordée aux transports Le Cœur, la fréquentation a progressé de 36,94 %, en passant de 128 669 validations de tickets en 2012 à 176 208 en 2018. Quant aux recettes, elles ont augmenté de 51,85 % (de 65 792 € en 2012 à 99 908 € en 2018). « Nous avons constaté un bond en 2015 par rapport à 2012 et un net tassement ensuite. Le réseau avait besoin d’une nouvelle impulsion pour repartir de l’avant et l’arrivée de nouveaux véhicules plus grands devrait concourir à relancer celui-ci », avance Frédéric Péron, directeur des transports Le Cœur (bus et cars).

Valentin DAVODEAU

Source : www.ouest-france.fr

Partager

Laisser un commentaire :