Les cars de tourisme devenus indésirables à Paris

BFMTV BFMTV - il y a 3 mois

Les contrôles et verbalisation se multiplient contre les cars de tourisme à Paris qui ne sont plus les bienvenus dans l'hypercentre. Les professionnels dénoncent des conditions de travail de plus en plus difficiles.

Près des lieux touristiques, les montées et descentes des cars se font au pas de course. Arrêtés sur la chaussée ou dans des voies de bus, les conducteurs de ces cars touristiques doivent faire au plus vite pour éviter la verbalisation fixée à 135 euros. D'autres laissent leur moteur tourner en attendant de récupérer les touristes. Autant de nuisances contre lesquelles veut lutter la mairie de Paris. 

"Les cars ne sont plus les bienvenus dans l'hypercentre", tranchait lundi dans Le Parisien Emmanuel Grégoire, premier-adjoint d'Anne Hidalgo. La Ville a décidé de sévir contre les mauvaises pratiques des autocaristes. 

"On a pris deux décisions, la première c'est de créer une infraction pour les moteurs qui tournent à vide. Ca rend les Parisiens fous, explique Jean-François Martins, maire-adjoint en charge du Tourisme. Deuxièmement, le sujet c'est évidemment de réduire petit à petit la place de ces autocars dans Paris. Ils sont en volume pas si nombreux, ils sont 2.000 par jour (...) mais ils provoquent des nuisances bien au-delà de leur propre nombre". 

A terme, les cars de tourisme, comme les véhicules particuliers devront se plier à l'interdiction du diesel dans la capitale à l'horizon 2024.

"De plus en plus difficile de circuler"

Du côté des professionnels, ils déplorent une dégradation de leurs conditions de travail et estiment n'avoir souvent pas d'autre choix que de bloquer la circulation pour laisser monter ou descendre leurs clients.

"On a de moins en moins d'emplacements. Sur Paris, il y a beaucoup de travaux, quand les travaux sont à côté de parkings autocar, le parking autocar est réquisitionné", déplore un chauffeur de bus touristique. "Ca devient de plus en plus difficile de circuler dans Paris. Plein d'accès sont interdits, ça bouche partout, on arrive en retard pour les clients", ajoute un autre. 

Les guides touristiques regrettent aussi cette situation et font face aux critiques des voyageurs.

"Les touristes aiment bien Paris parce que c'est une belle ville. Mais la qualité actuelle des transports dans Paris est un véritable problème et fait perdre de son charme à Paris", constate Aude Deboaisne, guide touristique. 

La municipalité assure de son côté vouloir "accompagner une mutation" en mettant en place des "parkings de desserte pour que les cars arrêtent de rentrer dans Paris". Les visiteurs et les professionnels sont quant à eux invités à se tourner vers les transports en commun et les mobilités douces. . 

Source : https://www.bfmtv.com/societe/les-cars-de-tourisme-devenus-indesirables-a-paris-1724682.html

Partager

Laisser un commentaire :