Flixbus renforce sa présence pour l'été dans la région

La Provence La Provence - il y a 2 mois

50 % du trafic de Flixbus concerne de l'interrégional. PHOTO DR

Le spécialiste des liaisons longue distance en autocar Flixbus mise cet été sur une croissance de 40 % de sa fréquentation par rapport à l'été dernier. Et la région Sud fait bien entendu partie de son plan d'attaque, pour capter cette clientèle.

"On sait par expérience que si l'on renforce l'offre, la fréquentation suivra", indique Raphaël Daniel, en charge des relations presse de l'entreprise lancée en 2013 et présente sur le marché français depuis 2015. La compagnie, qui n'a pas de flotte mais noue des partenariats avec des PME locales pour opérer les bus verts, a donc décidé de renforcer 16 lignes sur le territoire, avec une fréquence de passage accrue dont 4 nouvelles. Nice/Toulouse et Bordeaux/Aix ont a ainsi été lancées en avril, Annecy/Toulon, le 28 juin et Nice/Turin a démarré... hier ! "50 % de notre offre concernent des liaisons transversales", ajoute le responsable, soucieux de marquer la différence de l'opérateur dans un univers assez concurrentiel, qui a cependant pas mal évolué depuis 4 ans. "En 2015 nous étions 5, aujourd'hui il ne reste plus que Blablabus et nous !", souligne Raphaël Daniel.

Qualité de l'offre proposée

Entre-temps Flixbus, toujours détenu majoritairement par ses fondateurs et les fonds américains Silver Lake et Général Atlantic, a racheté Isilines et une partie de Megabus tandis que la SNCF a cédé ses Ouibus à Blablacar... "La concurrence on y est habitué", poursuit cet observateur de la mobilité longue distance pour qui le match se joue avant tout sur la qualité de l'offre proposée et pas seulement sur le prix, même si Flixbus revendique des tarifs 30 % moins chers que le covoiturage et quatre fois moins chers que le train. Ouigo, l'offre low cost de la SNCF, demeure cependant un concurrent de poids. "Mais il ne roule pas la nuit et dessert uniquement des lignes Paris/province." Les liaisons transfrontalières, vers l'Espagne ou l'Italie, sont également une cible de Flixbus, qui crée aussi de nouveaux arrêts prisés durant la saison estivales : Bandol, Le Lavandou, Cavalaire, Bollène... L'aéroport Marseille Provence fait évidemment partie de la stratégie de l'autocariste, "l'aéroport est très ouvert vis-à-vis des cars longue distance".

L'autocariste, rentable au niveau groupe depuis 2017 et depuis 2016 en Allemagne, ne l'est toutefois pas encore en France même s'il affiche un taux moyen de remplissage de 75 % depuis le début de l'année, contre 65 % en 2018.

Marie-Cécile Berenger

Source : https://www.laprovence.com/article/tourisme/5580132/flixbus-renforce-sa-presence-pour-lete-dans-la-region.html

Partager

Laisser un commentaire :