La première flotte de bus 100% électriques du Pacifique est arrivée • TNTV

Outre-mer la 1ère - Actualités Outre-mer la 1ère - Actualités - il y a 3 mois

La réception de ces bus s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique, et dans le but d’avoir des transports publics encore plus respectueux de l’environnement. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les premiers bus propres viennent de faire leur apparition au fenua. 100 % électriques, ils ont été présentés cet après-midi. Des bus d’une société chinoise qui comportent plus de 70 places, mais surtout, une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite.

La Polynésie vient d’acquérir 8 bus qui sont 100% électriques. Et si ce n’était pas écrit dessus, on ne devinerait pas qu’ils le sont : en effet, ils ont le même gabarit et la même couleur que les autres bus mais, mais il sont bien plus silencieux et surtout moins polluants. Le début d’une nouvelle ère : “Nous avons voulu impulser une autre dimension au niveau de l’environnement. Nous verrons bien dans le temps l’efficacité de ces nouveaux bus” a expliqué René Temeharo, ministre des transports terrestres.

Sous le capot, ces bus électriques ont une autonomie de 250 kilomètres grâce à deux batteries d’une capacité totale de 313 kilowattheures. Les bus seront rechargés la nuit, au dépôt de la zone industrielle de Tipaerui. Mais le point important, c’est l’accès PMR. Les personnes en fauteuils roulants et à mobilité réduite ont enfin été entendues, avec la mise en place d’une rampe, même s’il reste encore quelques préoccupations : “Je suis surpris de cet équipement, maintenant, reste à savoir si dans la route de tous les jours, il y aura des trottoirs à la hauteur qui convienne etc. Tout ça, c’est à mettre en œuvre ensuite, pour permettre l’accès aux PMR. Il y a encore énormément à faire, pour les cheminements sur les trottoirs aussi, mais c’est un beau départ. Il faut que le reste suive” a déclaré Michel Guay, président d’associations de personnes à mobilité réduite.

Chaque bus coûte 25 millions de Fcfp, le prix à payer pour un moyen de transport propre, soit le double d’un bus normal. “On est quand même les premiers dans le Pacifique à utiliser un parc de véhicules 100% électriques en transports en commun” a précisé Willy Chung Sao, président du Réseau de transport en commun de Tahiti (RTCT)

La mise en circulation est prévue pour le 15 octobre, le temps de former les chauffeurs. Le coût du ticket ne change pas. Pour commencer, les bus seront affectés sur la ligne structurante S2 qui relie Outumaoro au Collège d’Arue. D’ici fin 2019, 160 nouveaux bus dont 20 autres, 100% électriques, devraient arriver sur le territoire.

Un système de GPS sera installé sur les bus au premier trimestre 2020 pour permettre aux usagers de connaitre le lieu et les heures d’arrivées.

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du Plan Climat Energie de la Polynésie française, du Schéma directeur des transports collectifs et déplacements durables de l’île de Tahiti et de la nouvelle délégation de service public de transport collectif mise en place depuis le 1er janvier 2019, qui prévoit notamment le renouvellement global de la flotte de véhicules grâce à l’acquisition de 240 bus neufs plus respectueux de l’environnement d’ici fin 2020 et l’installation prochaine de systèmes billettiques et de transport intelligents sur l’ensemble de la flotte de bus.


Par Jeanne Tinorua et Sophie Guébel

Source : https://www.tntv.pf/tntvnews/polynesie/societe/la-1ere-flotte-de-bus-100-electriques-du-pacifique-est-arrivee/

Partager

Laisser un commentaire :